Pays de la Loire
Sélectionnez une page

En effet, dans les années 1920, Albert Einstein et Niels Bohr ont confrontés leurs idées concernant la mécanique quantique avec des expériences de pensées ne pouvant pas être mises en œuvre à cause des limites techniques de l’époque.

L’une des idées d’Einstein est une version améliorée de l’expérience des fentes de Young ayant permis de mettre en évidence la nature ondulatoire de la lumière et elle illustre également la dualité onde-corpuscule.

Bohr, lui, est pour le principe de complémentarité. Un objet quantique ne peut pas manifester en même temps des caractéristiques d’onde et de particule. Il ne peut se présenter que sous un seul de ses deux aspects à la fois.

Le projet de Catalin Miron et ses collègues, débuté il y a 15 ans, a permis la confirmation du principe de complémentarité de Bohr afin d’obtenir une meilleure compréhension du monde quantique.

Nous pouvons mettre en relation cet article avec le chapitre « Interaction lumière-matière : le photon » du programme de 1ère S dans lequel nous avons pu voir la quantification des niveaux d’énergie de la matière.

Êtes-vous désireux d’en savoir plus sur l’expérience de Young et l’évolution de la physique quantique au fil des siècles ? Cliquez sur ce lien.

Catégories
  • EN LIEN AVEC LES COURS……