Pays de la Loire
Sélectionnez une page

Australienne de parents médecins, Elizabeth obtient un baccalauréat scientifique en 1970 puis une maîtrise deux années plus tard. Première expatriation à destination de l’Angleterre ou elle décroche en trois ans un doctorat à l’Université de Cambridge. Il est alors temps de changer d’air pour Elizabeth qui choisit les États-Unis afin de poursuivre ses études prometteuses. L’aventure Américaine commence dans le Connecticut où elle décroche un postdoctorat en biologie moléculaire et cellulaire. Nous sommes en 1977, Elizabeth a alors déjà 28 ans. Elle poursuit son idylle américaine à Berkeley où elle rejoint le corps professoral de l’Université de Californie, dans le département de la biologie moléculaire. En 1990, alors âgé de 40 ans et après douze années de bons et loyaux services, elle s’installe à San Francisco et intègre le département de microbiologie et d’immunologie de l’Université de Californie où elle occupe le poste de directrice du département pendant six ans. Désormais professeur titulaire de la chaire de biologie et physiologie Morris-Herzstein de l’UCSF, elle est également membre temporaire du Salk Institute.

De nombreuses distinctions, la consécration en 2009.

Elle obtient de multiples récompenses universitaires et de nombreux prix. Parmi les plus récents on peut citer le Prix Louisa Gross Horwitz (2007), elle sera d’ailleurs classée la même année parmi les 100 personnes les plus influentes dans le monde par le Time Magazine. En 2008 c’est le prix L’Oréal-UNESCO pour les femmes et la science qui élargira son palmarès.

Mais la véritable consécration viendra l’année suivante avec le très prestigieux prix Nobel de médecine pour ses travaux sur l’enzyme télomérase qui “protège les chromosomes du vieillissement”. Au delà d’un rôle majeur dans la cancérisation des cellules, elle est surtout attractive car elle pourrait être, la clé de la jeunesse éternelle, du fait de son implication dans le vieillissement cellulaire. Avec ce prix Nobel, Elizabeth peut se dire que son aventure américaine est bel et bien réussi.

Pour plus d’informations, consultez ce lien.

Catégories
  • FEMMES & SCIENCES