Pays de la Loire
Sélectionnez une page

En enseignement scientifique de Terminale générale, les élèves ont travaillé pendant plusieurs semaines sur le thème du climat. Une notion abordée concerne les activités anthropiques (c’est-à-dire réalisées par les êtres humains), fortement émettrices de GES (gaz à effet de serre). Par groupes, les élèves ont étudié des documents issus de la documentation scientifique ou de médias plus généralistes. Ils devaient ensuite produire un zoom sur une activité anthropique, avec une forme libre mais originale et accessible à tout public dans une mission de sensibilisation des citoyens aux émissions de GES. Nous proposons ici une sélection des meilleurs travaux.

de Lola, Louane et Lison

de Chlochlo Mae



de Mathilde Hubert, Ludivine Renou-Huet et Axel Ragaine 

Certains personnages de cette histoire sont des personnages déjà existants, et certains faits sont largement inspirés de la réalité. 

Il était une fois, Narvalo, le joli taureau, se baladant dans sa ferme du far Ouest américain. Il cherchait en vain, celle pour laquelle il avait le béguin. Sa belle Hillary, qui ne courait plus dans les prairies. Dans cet élevage intensif, l’air n’était pas vif. Au vu de son immensité, Narvalo ne savait par où commencer. Il croisa Woody le pivert, le fameux Woodpecker, et lui demanda “ne sais-tu pas où se trouve Hillary ?”. Woody répondit “ Non ça je ne sais pas. En revanche, ce que je sais p’tit gars, c’est qu’à cause de vous et de votre élevage intensif, la forêt se réduit à une vitesse de faucon pèlerin” (pour nos lecteurs qui ne sont pas des experts en ornithologie, le faucon pèlerin est l’oiseau le plus rapide du monde avec une vitesse qui peut atteindre les 400 km/h.). Woody alluma une brindille et reprit “les plaines pour vos cultures, viennent picorer mon espace naturel, et la biodiversité, pendant ce temps-là, elle se fait la belle. « Comment oses-tu ? How dare you? (dit-il en anglais) venir me voir pour me parler d’une futilité pareille ». À ce moment-là, René la taupe arriva et dit à son tour “C’est la même chose pour moi. À cause de vos cultures, la fertilité des sols s’est drastiquement réduite. Je n’ai plus rien à manger, je ne vois pas comment je vais m’en sortir”. “Pff c’est normal, t’es aveugle !” répondit Woody. “Allez bisous et surtout René oublie pas – hit the road Jack– chanta l’oiseau en s’envolant. (Pour nos lecteurs incultes, il s’agit ici d’une référence à Ray Charles, l’un des chanteurs aveugles les plus connus de ce monde. On avait hésité à citer du Stevie Wonder, mais c’était plus compliqué de caser un “superstition” dans le texte). René repartit à son tour, sans faire aucun commentaire sur la prétendue mignonnerie du jeune taureau. Narvalo, n’ayant pas avancé dans ses recherches, en avait gros sur le haricot. Pour noyer son chagrin, il se dirigea vers l’abreuvoir où il retrouva le pilier de celui-ci : Philippé le taureau mexicain, dit el famoso hidráulico. Narvalo l’interrogea alors pour Hillary. “Tu sais mon petit, je ne sais pas où est ta copine.” Philippé sentait l’eau à plein nez. Narvalo lui demanda combien de litres d’eau il consommait par jour. “Tu sais mon petit, je compte plus. Je dois être autour de 120 litres par jour. Oui je sais c’est énorme si on compare à la recommandation de 60 litres par jour faite par l’institut vétérinaire. Mais tu sais mon petit, si tu avais eu ma vie…” Philippé, une fois lancé, était inarrêtable. Narvalo lui redemanda alors pour Hillary, “Ah pardon, je me laisse emporter par ma descente. Si tu cherches, Hillary va voir Lorie sa meilleure amie.” Une fois arrivé devant Lorie, il lui demanda où était Hillary et surtout comment évoluaient ses problèmes de fermentation entérique. (Lorie était très célèbre dans la ferme pour cela). Tristane la petite parthenaise arriva et demanda “ c’est quoi la fermentation entérique ?”. Jamy, le bœuf, qui était à côté, dit “La fermentation entérique est un processus digestif, par lequel des micro-organismes décomposent des substrats en molécules plus simples, permettant ainsi leur absorption dans la circulation sanguine d’un animal. “ “Merci Jamy” répondit Tristane, puis elle repartit. Lorie expliqua à Narvalo qu’elle s’était fait rouspéter par la vieille Rosie qui l’accuse d’être à l’origine de la production de gaz à effet de serre, qui génèrent ses problèmes de poumons. Jamy qui était toujours avec eux, lui expliqua “ tu sais elle a raison, ses problèmes respiratoires sont liés à la production de gaz à effet de serre. Nous les bovins, nous sommes à l’origine de 14.5% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde. C’est autant que l’industrie des transports. Parmi cette production de gaz à effet de serre, la moitié sont des émissions de CH4, liées entre autres à ton problème de fermentation gastrique. Après si cela peut te rassurer, il n’y a pas que ça. Au total de toutes nos émissions, 25% sont du CO2, liées au changement d’affectation des terres, comme avec la déforestation par exemple. Et les 25% restants sont du protoxyde d’azote (N20), liés à l’utilisation de d’engrais pour produire notre nourriture.” Rosie, qui venait de rejoindre le petit groupe, compléta les informations données par Jamy : “ le méthane que nous produisons, et plus particulièrement TOI Lorie, est très mauvais pour la planète. Le méthane que tu lâches en pétant est 28 fois plus polluant que le CO2 que tu expires. C’est ce même méthane qui est à l’origine de l’augmentation de 20% de la température au cours des siècles. Donc tu ferais bien de te faire traiter si tu ne veux terminer en hachis parmentier ! ” Narvalo était resté bouche-bée devant l’érudition de ses compagnons, “ Mais comment, comment savez-vous tout ça ?”. “ C’est Greenpeace qui le dit” rétorqua Jamy, “En plus Greenpeace, il se sert des données de l’Organisation mondiale des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture.” Les 4 compères se regardèrent.  Narvalo demanda de nouveau si quelqu’un avait vu Hillary. Chacun commence alors à donner son avis. La première fut Lorie “je suis sa meilleure amie et je sais que son endroit préféré c’est la mare sous le grand chêne”. Jamy la contredit, “ d’après mon analyse de grand scientifique, je sais qu’une vache se fait traire en moyenne deux fois par jour, par conséquent je pense qu’elle se trouve dans … la … salle de traite !!!”. Rosie finit par dire “ meuhhh , je pense qu’en fait elle est dans la ferme après où ça exactement, ça je ne peux pas te dire”. Narvalo se dirigea alors vers la mare où il retrouva Donald, le richissime canard laqué. Il lui demanda où se trouvait sa bien-aimée. Celui-ci lui dit qu’il avait renvoyé Hillary de la mare, puisqu’en plus d’être une femelle, celle-ci avait des origines mexicaines. Il expliqua également que ce lieu était son territoire, et qu’il comptait bien le rendre aux canards. Donald lança un petit “Make la marre great again.” De plus, il en profita pour protester contre la pollution de celle-ci, en rejetant à son tour la faute sur le taureau. Donald ne se sentait plus cancaner, depuis qu’il avait, après avoir rallié à sa cause plusieurs vaches normandes extrémistes déguisées en Viking, réussi à prendre d’assaut la stabulation. Narvalo coupa court à la discussion et repartit de ce pas en direction de la salle de traite. Une fois arrivé là-bas, il crut reconnaître les trayons de sa belle Hillary mais lorsqu’elle se retourna c’était en réalité l’autre bourrique de Joulye. Narvalo abandonna alors ses recherches du jour. Mais quelques jours plus tard, il apprit par Woody qu’Hillary se trouvait ficelée en rôti chez Monoprix. 

Source : https://www.greenpeace.fr/elevage/

 

de Mathys et Eytan

de VALEE Léa, GOHIER Sarah, GANDON Benjamin